Le marché des copropriétés ne dérougit pas au centre-ville. Cadillac Fairview et Canderel procèdent ce matin au début des travaux de construction de la Tour des Canadiens 3 (TDC3), dans le voisinage du Centre Bell, au centre-ville de Montréal.

Mis à jour le 1er mars 2018
André Dubuc LA PRESSE

Le feu vert au projet avait été donné en octobre. À l'époque, les promoteurs parlaient de lancer les travaux quelque part en 2018, mais certainement pas en mars.

« C'est plus tôt que prévu de quelques mois, a reconnu Daniel Peritz, vice-président principal chez Canderel, dans un entretien. Nos préventes vont suffisamment bien pour qu'on puisse devancer le début des travaux », ajoute-t-il, sans préciser le pourcentage d'unités vendues.

Habituellement, les promoteurs lancent la construction quand les ventes et préventes d'un projet franchissent le cap des 50 %.

Signe du dynamisme du marché : les ventes de copropriétés existantes au centre-ville de Montréal ont bondi de 22 % au 4e trimestre, révèle le Baromètre du marché résidentiel préparé par la Fédération des chambres immobilières du Québec.

LA PLUS HAUTE TOUR RÉSIDENTIELLE DE MONTRÉAL

La TDC3 comptera 55 étages et culminera à 170 mètres. Elle deviendra la plus haute tour à vocation uniquement résidentielle de Montréal. Au plus fort des travaux, environ 600 travailleurs s'activeront sur le chantier de 565 logements qui devrait prendre fin en 2022.

En incluant les deux premières tours qui l'ont précédée, Cadillac Fairview aura construit 1710 logements entre 2013 et 2022, en plein coeur du centre-ville.

En dépit des difficultés qu'ont connues des occupants de la tour numéro 1 avec certains clients Airbnb, le promoteur n'entend pas interdire la location à court terme à la TDC3.

Image fournie par Canderel

La Tour des Canadiens 3 comptera 55 étages.