Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, tentera d'obtenir 4,9 millions pour sa maison d'Outremont, le quadruple de ce qu'il avait payé à la fin des années 90.

Maxime Bergeron LA PRESSE

La résidence victorienne de l'avenue Claude-Champagne sera mise en vente cette semaine par le courtier Sotheby's. En plus de ses huit chambres à coucher, la propriété compte une piscine creusée chauffée, des salles de réception et une maison pour les invités, indique la fiche immobilière.

Selon l'attaché de presse du politicien, les raisons de cette vente sont d'abord et avant tout familiales, et non financières. « Les deux fils de François Legault et d'Isabelle Brais ont récemment quitté la résidence familiale pour poursuivre leurs études à l'extérieur de Montréal, donc la résidence ne correspondait plus vraiment à leurs besoins », a souligné Guillaume Simard-Leduc.

Le couple a payé 1,15 million de dollars pour cette maison du Haut-Outremont en 1998, indique le dernier acte de vente de la propriété. C'est l'année où François Legault a fait son entrée en politique avec le Parti québécois, peu après son départ d'Air Transat, où il était président.

La valeur de la résidence a grimpé en flèche depuis. Elle a été évaluée à 3,57 millions au rôle d'évaluation foncière de 2009, puis à 4,78 millions au dernier rôle de 2012, soit tout près du prix demandé par Sotheby's.

Le couple cherchera une nouvelle propriété à Montréal « au cours des prochaines semaines », a précisé l'attaché de presse de M. Legault.