Source ID:; App Source:

HBC crée de nouvelles coentreprises immobilières avec RioCan et Simon Properties

Au Canada, la société compte 90 grands magasins... (Photo Mark Blinch, Reuters)

Agrandir

Au Canada, la société compte 90 grands magasins La Baie, deux magasins de type entrepôt et 69 magasins Déco Découverte.

Photo Mark Blinch, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

La Compagnie de la Baie d'Hudson (T.HBC) a annoncé mercredi le lancement de deux coentreprises immobilières regroupant la plupart de ses propriétés, en partenariat avec deux grandes sociétés nord-américaines spécialisées, le grand détaillant tentant de débloquer la valeur de son vaste portefeuille de magasins tout en scrutant le marché à la recherche de nouveaux actifs.

Le propriétaire des magasins la Baie d'Hudson, Lord & Taylor et Saks Fifth Avenue a expliqué que les nouvelles ententes aideraient les actionnaires à finalement reconnaître la valeur des propriétés au sein de son portefeuille. Selon le chef de la direction de HBC, Richard Baker, cette valeur serait d'environ 9,2 milliards $ en tout.

Les partenariats ne comprennent par le magasin porte-étendard Saks Fifth Avenue de Manhattan, qui vaut environ 4,6 milliards $ à lui seul, selon HBC - un montant supérieur à ce que la société a versé pour acquérir les activités complètes de Saks en 2013. La prise de contrôle de Saks avait été réalisée au coût de 2,9 milliards $ US, en incluant la dette prise en charge par HBC.

Cependant, les partenariats annoncés mercredi regroupent la plupart des autres propriétés de HBC, évaluées à environ 3,8 milliards $, dans les deux coentreprises. Le fonds de placement immobilier torontois RioCan (T.REI.UN) sera le partenaire de HBC pour ses propriétés immobilières canadiennes, tandis que l'américain Simon Property Group (SPG), d'Indianapolis, jouera le même rôle pour les actifs des États-Unis et d'ailleurs dans le monde.

Ensemble, les deux entreprises immobilières investiront 670 millions $ en espèces et en propriétés.

Par l'entremise des coentreprises, HBC et ses partenaires chercheront à acquérir des propriétés de qualité dans le secteur du détail, lesquelles pourraient comprendre des grands magasins dans des centres urbains ou certains des meilleurs centres commerciaux autour du monde, à des prix allant de 25 millions $ jusqu'à «quelque centaines de millions de dollars», a précisé M. Baker.

Le patron de la Compagnie de la Baie d'Hudson a souvent répété que les actifs immobiliers de l'entreprise étaient sous-évalués par le marché et il s'était engagé, l'été dernier, à trouver une façon de faire croître leur valeur.

Les nouvelles coentreprises valent environ 4,2 milliards $ au total, et HBC estime qu'elle recevra éventuellement 1,1 milliard $ en espèces grâce à ces transactions, une somme qui sera utilisée pour réduire sa dette.

L'action de HBC prenait mercredi après-midi 4,79 $, soit 21,6 pour cent, à 26,98 $ à la Bourse de Toronto.

Au Canada, la société compte 90 grands magasins La Baie, deux magasins de type entrepôt et 69 magasins Déco Découverte.

Elle détient en outre 50 grands magasins Lord & Taylor et quatre magasins de type entrepôt de cette bannière, en plus de 38 établissements Saks Fifth Avenue et 79 magasins à bas prix Off 5th.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer