Le gouvernement du Québec subira une hausse de loyer de 45% avec le déménagement de ses fonctionnaires au Carré Saint-Laurent à compter de 2018. La Société de développement Angus (SDA) défend néanmoins le caractère concurrentiel de son projet au centre-ville de Montréal.

Mis à jour le 20 déc. 2013
André Dubuc LA PRESSE

Québec s'est engagé à y louer les 14 000 mètres carrés de bureaux offerts pendant 25 ans. Il va payer 518,26$ brut le mètre carré au cours des 5 premières années, ce qui inclut les taxes et les frais d'exploitation.

D'après l'information transmise par le promoteur portant sur l'entente de location qui le lie avec le gouvernement, le loyer de base est indexé de 12,5% tous les 5 ans, pour des débours totaux estimés à 137 millions par le gouvernement pour la durée du bail.

De 2018 à 2022, le loyer annuel s'élèvera à 7,3 millions. Le ministre responsable de la Métropole, Jean-François Lisée, reconnaît que le nouveau bail coûtera de 2,0 à 2,5 millions de plus que le loyer payé aujourd'hui pour loger ces mêmes fonctionnaires. Exprimée en pourcentage, cette différence se traduit par une hausse de 45%.

***

À lire aussi :

>>> Carré Saint-Laurent ou Carré Saint-Coûteux?

>>> Un coup de main au fonds de la CSN

***

«Je suis dans les prix pour du bureau neuf au centre-ville, s'est défendu le président et directeur général de la SDA, Christian Yaccarini, dans une entrevue la semaine dernière. Le gouvernement ne paie pas plus cher chez nous qu'il paierait ailleurs au centre-ville.»

Études de marché en main, M. Yaccarini montre que le taux de location du Carré Saint-Laurent se compare avantageusement à n'importe quel projet d'immeuble de bureaux neufs dans cette portion du centre-ville. Le prix de loyer brut pour un immeuble flambant neuf dépasse souvent les 540$ le mètre carré.

Parrainé par la SDA et son partenaire financier Fondaction CSN, le Carré Saint-Laurent est un complexe immobilier de 47 473 mètres carrés qui sera construit à l'angle sud-ouest de Saint-Laurent et Sainte-Catherine. Paralysé depuis 2009, le projet de 160 millions va de l'avant grâce à la signature d'une entente de location de 25 ans avec le gouvernement du Québec, qui a été annoncée le 2 décembre. Le projet prévoit aussi un marché d'alimentation, 150 condos et un espace de location pour un organisme culturel.

La SDA a livré de nombreux immeubles au Technopôle Angus, dans Rosemont, au fil des ans. On lui doit aussi la réalisation de l'immeuble 2-22 Sainte-Catherine, à l'angle sud-est de Saint-Laurent et Sainte-Catherine.

Décision politique

Cet écart de 45% dans le loyer, M. Yaccarini l'explique en bonne partie parce que certains des fonctionnaires visés par le déménagement occupent actuellement des locaux vieillots, moins bien situés.

Il existe néanmoins un écart défavorable de 20% entre le prix du loyer au Carré Saint-Laurent et le prix demandé aujourd'hui par le Centre de commerce mondial, d'où viendrait l'autre partie des fonctionnaires appelés à déménager.

Le Centre de commerce mondial est un immeuble de bureaux de grande qualité, situé avantageusement dans le Vieux-Montréal, mais qui a été inauguré il y a 20 ans.

Le ministre Jean-François Lisée assume totalement la décision de son gouvernement qui a choisi de revitaliser un secteur inhospitalier du Quartier des spectacles.

Au téléphone, M. Lisée exprime haut et fort son admiration pour celui qu'il qualifie d'entrepreneur social. «Il faudrait dix mille Christian Yaccarini au Québec parce qu'il fait un énorme apport au tissu urbain», a-t-il poursuivi.

M. Yaccarini a par ailleurs tenu à souligner les clauses contraignantes de son entente de location. Par exemple, le gouvernement se réserve le droit de rétrocéder au propriétaire sans pénalité 10% de la superficie louée après 5 ans et un autre 10% après 10 ans. Finalement, l'entente inclut un certain nombre de conditions à respecter au préalable par le promoteur en 2014, à défaut de quoi le gouvernement pourrait se retirer du projet avant d'y emménager.

Le Carré Saint-Laurent

> Promoteur: Société de développement Angus (SDA)

> Propriétaire: Fondaction CSN à 100% à travers une société en commandite

> Coût du projet: 160 millions

> Projet à vocation mixte: bureaux, commercial et résidentiel

> Gestionnaire de projet et entrepreneur général: Pomerleau

> Superficie totale: 47 473 m2

> Partie bureaux: 14 000 m2 loués au gouvernement provincial pour 25 ans

> Partie culturelle: 3252 m2, locataires à trouver

> Partie commerciale: 3716 m2 formant le Marché Saint-Laurent

> Partie résidentielle: 150 condos

> Mise en chantier: automne 2014

> Occupation complète des bureaux: janvier 2018

Source: SDA