Le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson (JNJ) a relevé sa prévision annuelle mardi après un deuxième trimestre meilleur que prévu.

Publié le 16 juill. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le bénéfice net a augmenté de 172% à 3,8 milliards de dollars. Cette progression doit toutefois beaucoup à de lourdes charges exceptionnelles passées dans les comptes de l'an dernier, pour des dépréciations et les coûts de l'intégration de la nouvelle filiale Synthes.

Le bénéfice par action hors exceptionnels, qui sert de référence au marché, a néanmoins dépassé de 9 cents la prévision moyenne des analystes à 1,48 dollar.

Pour l'ensemble de l'année, J&J estime désormais qu'il atteindra 5,40 à 5,47 dollars, contre une prévision précédente de 5,35 à 5,45 dollars.

Le chiffre d'affaires a également augmenté un peu plus que prévu, de 8,5% à 17,9 milliards de dollars quand les analystes tablaient sur seulement 17,1 milliards.

«Nos résultats solides du deuxième trimestre reflètent les progrès que nous avons faits dans nos priorités à moyen terme, consistant à tenir nos engagements financiers, restaurer une offre fiable pour les produits sans ordonnance, continuer l'intégration de Synthes et poursuivre sur notre lancée dans la pharmacie», a commenté le PDG Alex Gorsky, cité dans le communiqué.

Dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de Wall Street, l'action J&J progressait de 0,66% à 91 dollars vers 8h15.