À peine une semaine après que leur conflit a fait les manchettes, le Groupe ADF (T.DRX), d'une part, et WTC Tower 1 et les autorités portuaires de New York et du New Jersey, d'autre part, se sont entendus au sujet de la livraison de l'antenne devant chapeauter le nouveau gratte-ciel new-yorkais.

Mis à jour le 24 oct. 2012
André Dubuc LA PRESSE

«L'antenne va être livrée d'ici la fin de novembre», confirme au téléphone Jean Paschini, président et chef de la direction du Groupe ADF, de Terrebonne. Il indique que les parties ont repris les négociations lundi dernier, quelques jours après que le conflit a été dévoilé sur la place publique.

L'affaire avait eu des échos dans les journaux la semaine dernière après le dépôt par WTC et le Port d'une poursuite contre ADF devant la Cour suprême de New York le 13 octobre, en l'accusant d'exiger une «rançon» en échange de la livraison.

Le dénouement de l'affaire réjouit l'homme d'affaires, qui ne regrette absolument pas sa décision d'avoir suspendu la livraison de l'antenne. «Tenir une antenne en otage, ce n'est pas la chose à faire, reconnaît-il. Mais entre perdre 25 millions et tenir l'antenne à Terrebonne, j'ai préféré la garder ici jusqu'à ce que tout se règle. Sinon, ça m'aurait pris 10 ans avant de régler. Ça ne me tentait pas de perdre 25 millions.»

En plus de l'antenne, Groupe ADF a fourni les structures d'acier de la tour elle-même et celles de la tour 4 et de la station de transport qui sera située sous le nouveau World Trace Center. Tous ces travaux ont entraîné des changements contractuels. Le donneur d'ordres et ADF ne s'entendaient pas sur l'ampleur des extras, d'où les poursuites et le litige entourant la livraison de la fameuse antenne.

La tour coiffée de son antenne de 400 pieds (environ 140 mètres) culminera à 1776 pieds (514 mètres), ce qui en fera le plus haut gratte-ciel de l'Amérique du Nord. Symbolisant la résistance des États-Unis au terrorisme, le One World Trade Center est érigé à Ground Zero où s'élevaient les célèbres tours jumelles détruites dans l'attentat du 11 septembre 2001.

L'action d'ADF a gagné 2 cents hier pour clôturer à 1,25$ à la Bourse de Toronto.