Le groupe américain de défense et d'aéronautique Boeing (BA) a publié mercredi un bénéfice net en hausse de 31% à 1,1 milliard de dollars US pour le troisième trimestre, dépassant les attentes, mais il a revu en baisse sa prévision de livraisons commerciales pour l'année.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Rapporté au nombre d'actions, le bénéfice revient à 1,46 dollar, bien au-delà du 1,09 dollar attendu par les analystes. Le groupe a du coup relevé sa prévision de bénéfice annuel, en dépit d'une révision en baisse de sa prévision de livraisons commerciales, désormais attendues à «environ 480», au lieu d'une fourchette précédente de 485 à 495.

Cette révision à la baisse est due aux retards pris par les deux nouveaux modèles de Boeing, le 787, surnommé Dreamliner, livré le mois dernier à la compagnie japonaise ANA, et une nouvelle déclinaison du gros porteur mythique du groupe, le 747-8.

Le groupe, qui a subi des annulations de commandes, ne prévoit plus de livrer que de 15 à 20 exemplaires de ces nouveaux appareils d'ici à la fin de l'année, contre 25 à 30 précédemment.

Cependant le groupe a fait état d'un «solide» carnet de commandes de l'aviation commerciale, avec 255 commandes nettes durant le trimestre, qui portent le total à 3500 avions commandés d'une valeur de 273 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires du trimestre a progressé de 4% à 17,73 milliards de dollars, restant un peu en deçà des attentes (17,87 milliards US).

Pour l'ensemble de l'année, le groupe a resserré sa fourchette du chiffre d'affaires attendu, entre 68 et 70 milliards de dollars. Le bénéfice par action est attendu entre 4,30 et 4,40 dollars, nettement au-delà de la fourchette précédemment évoquée (3,90 à 4,10 dollars) et des attentes des analystes (4,26 dollars).

«Notre prévision de bénéfice améliorée illustre la confiance que nous avons dans notre position de marché, et l'attention sans relâche portée à la productivité et à une exécution disciplinée», a fait valoir le PDG Jim McNerney, cité dans un communiqué.

L'action prenait 3,97% ou 2,53$ US à 66,25$ US  dans les échanges électroniques avant l'ouverture de la Bourse de New York.