Larry Kudlow, le conseiller économique de la Maison-Blanche, a estimé lundi que la décision concernant de nouvelles taxes américaines portant cette fois sur 200 milliards de dollars de marchandises chinoises devrait intervenir prochainement.

Publié le 17 sept. 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

Donald Trump « n'est pas satisfait des discussions avec la Chine. Je crois que des annonces pourraient être faites bientôt », a-t-il déclaré alors que plusieurs médias se sont fait l'écho depuis vendredi de la volonté du président de taxer 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires.

M. Kudlow, qui a indiqué que les informations de presse étaient « plus ou moins justes », s'est refusé à donner d'autres précisions.

Il a par ailleurs souligné que les États-Unis restaient ouverts au dialogue avec leur partenaire chinois.

« Nous sommes ouverts aux discussions, comme je l'ai dit, à tout moment », a-t-il ainsi déclaré, tout en insistant sur le fait que les Chinois devaient accepter quelques concessions.

Washington exige de Pékin qu'il accepte de réduire le déficit commercial américain de 200 milliards de dollars en ouvrant davantage son marché aux marchandises américaines.

« Encore une fois, des discussions sérieuses avec la Chine sont les bienvenues. La porte est tout à fait ouverte, et le président a dit à de nombreuses reprises qu'il avait de bonnes relations avec le président [chinois] Xi », a également relevé Larry Kudlow.