À quelques heures de son sommet historique avec Kim Jong-un, Donald Trump - peut-être victime du décalage horaire - s'est adressé aux Américains via Twitter pour vanter ses résultats économiques et leurs effets sur la Bourse.

Mis à jour le 11 juin 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

Dans une série de tweets diffusés à l'aube mardi à Singapour, vers 6 h, le président américain a souligné que « la Bourse est en hausse de près de 40 % depuis l'Élection, avec 7000 milliards de dollars de valeur supplémentaire à travers l'économie ».

Il y a vanté également « le plus bas taux de chômage depuis des décennies, avec les plus bas taux de chômage de l'Histoire pour les Noirs et les Hispaniques et le plus bas taux de chômage féminin depuis 21 ans ».

Le président américain doit rencontrer le leader nord-coréen à partir de 9 h à Singapour [21h, HE] pour une poignée de main historique et plusieurs heures de réunions.

« Les rencontres entre collaborateurs se passent bien et rapidement... mais à la fin, ça ne compte pas. Nous allons tous savoir rapidement si un véritable accord, pas comme ceux du passé, peut intervenir ! », a-t-il estimé dans un de ces tweets matinaux.

Dans un troisième message, il vante ce qu'il présente comme les premiers résultats de sa politique à l'égard de Pyongyang en affirmant notamment que « les tirs de missiles [de Corée du Nord] ont cessé ».

Les États-Unis exigent que ce processus de discussions lancé à Singapour aboutisse à la dénucléarisation de la Corée du Nord et offrent en échange au régime de Kim Jong-un des garanties de sécurité.