La présidente de la Banque centrale américaine Janet Yellen se portait bien jeudi soir après avoir été victime d'un bref malaise en prononçant un discours à l'université de Massachusetts, à Amherst, a affirmé un porte-parole de la Réserve fédérale (Fed).

Publié le 24 sept. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

«La présidente s'est sentie déshydratée après un long discours sous d'intenses projecteurs», a affirmé le porte-parole, assurant que Mme Yellen s'est ensuite sentie mieux et a pu poursuivre son programme.

Janet Yellen, 69 ans, prononçait un discours de près d'une heure à la tribune de l'Université de Massachusetts à Amherst lorsque, vers la fin, elle a interrompu sa lecture à plusieurs reprises faisant de longues pauses de près de dix secondes.

Alors qu'un organisateur lui a demandé si elle voulait regagner son siège, Mme Yellen a conclu son allocution, visiblement difficilement, la voix laborieuse, semblant écourter des passages de son discours.

Selon un porte-parole de la Fed, elle a prononcé l'intégralité de son discours, qui avait été précédemment fourni sous embargo à la presse et où elle a réaffirmé qu'une hausse des taux d'intérêt étaient «probable» d'ici la fin de l'année.