Le président de la Fed Ben Bernanke a défendu son action à la tête de la banque centrale américaine lundi, à l'occasion d'une cérémonie marquant le centenaire de l'institution.

Publié le 16 déc. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

La Réserve fédérale américaine a pris des mesures «sans précédent par leur ampleur et leur portée» après la crise financière de 2008, a indiqué M. Bernanke lors de cette cérémonie à laquelle participaient les anciens présidents Paul Volcker et Alan Greenspan.

«L'extraordinaire réponse de la Fed à la crise financière ne présentait, dans un sens rien de nouveau (...). Nous avons servi de source de liquidité et de stabilité pour les marchés financiers», a expliqué M. Bernanke, qui s'apprête à passer le flambeau à Janet Yellen fin janvier.

«Mais d'un autre côté, ce que nous avons fait a été très nouveau. Ce fut sans précédent, par l'ampleur et la portée, et nous avons utilisé un certain nombre d'outils innovateurs», a-t-il ajouté.

«La Fed a non seulement prêté à des banques commerciales, mais a aussi fourni des facilités de liquidités à des institutions financières non bancaires», a-t-il rappelé, évoquant sans les citer les sauvetages de l'assureur AIG, et des organismes de refinancement immobilier Freddie Mac et Fannie Mae.

Un autre aspect important de l'innovation à la Fed ces dernières années, selon M. Bernanke, a été «notre révolution continue dans la communication et la transparence». Il a cité notamment la publication d'un objectif d'inflation (2%) et les résultats des tests de résistance des banques.

La Fed a été créée il y a 100 ans le 23 décembre 1913 par le président Woodrow Wilson.