Le Comité de politique monétaire de la Banque centrale des États-Unis a entamé mardi une réunion de deux jours à Washington à l'issue de laquelle il devrait maintenir sa politique de soutien exceptionnel à la reprise.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Le Comité monétaire (FOMC) a commencé sa réunion à 14 h comme prévu», a indiqué un porte-parole de la Fed.

Le FOMC devrait confirmer par communiqué mercredi à 14 h la poursuite de ses injections massives de liquidités dans le système financier de 85 milliards de dollars par mois en bons du Trésor notamment.

Il n'est pas prévu de conférence de presse pour cette réunion ordinaire.

«Avec un chômage encore élevé et diminuant lentement (...) une politique monétaire très accommodante» reste «appropriée dans un futur proche», a déclaré récemment le patron de la Fed devant le Congrès.

Les 19 participants, dont douze votants, devraient toutefois discuter du calendrier et des modalités d'une réduction graduelle de ces achats d'actifs.

Lors de la dernière réunion il y a six semaines, Ben Bernanke avait indiqué que la Fed prévoyait de réduire les injections de liquidités dès cette année si le chômage descendait autour de 7% pour les conclure au milieu de 2014.

La Fed dont la mission est de promouvoir le plein emploi dans un contexte de stabilité des prix a indiqué par ailleurs que les taux exceptionnellement bas - maintenus proches de zéro depuis fin 2008 - devraient le rester tant que le taux de chômage ne descend pas sous 6,5%. Il était de 7,6% en mai.

Mercredi avant la conclusion de la réunion du FOMC, le département du Commerce publie le chiffre de la croissance du Produit intérieur brut (PIB) pour le deuxième trimestre. Vendredi, ce sont les chiffres très attendus du chômage et des créations d'emplois qui sont publiés par le département du Travail.