Le fabricant américain de pneumatiques Goodyear est revenu «dans le vert» au troisième trimestre, porté par des ventes records qui dépassent pour la première fois la barre des 6 milliards de dollars, et s'est dit confiant pour le déroulement de la fin de l'année.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Sur les trois mois écoulés, la firme d'Akron (Ohio) a dégagé un bénéfice net (part du groupe) de 161 millions de dollars, alors qu'elle avait été déficitaire de 20 million un an plus tôt. C'est le meilleur résultat trimestriel jamais affiché par l'entreprise, fondée en 1898.

Selon un communiqué publié vendredi, le bénéfice courant par action de ces trois mois s'est établi à 60 cents, au dessus des attentes du marché.

Fort de ces résultats, le groupe américain s'est dit «en bonne voie» pour réaliser des ventes et des résultats opérationnels record cette année sur tous les segments du marché où il est présent.

Sur le trimestre écoulé, le chiffre d'affaires du groupe a bondi de 22%, à 6,1 milliards de dollars. Mais cette progression tient à des relèvements de prix et à la part plus importantes des produits haut de gamme dans ses ventes --avec de «fortes» ventes de pneus neige--, puisque en volume, son activité est restée stable pendant ces trois mois (47,7 millions d'unités vendues).

Goodyear a expliqué s'attendre à ce que l'industrie mondiale du pneumatique continue sur sa lancée sur l'ensemble de 2011, mais à un rythme se situant dans la fourchette basse de ses attentes précédentes, à l'exception notable des pneus poids-lourds de première monte.

Pour l'ensemble de l'année, Goodyear s'attend à une stagnation du marché du remplacement pour voitures particulières aux Etats-Unis, mais à une progression de 6% du marchés des pneus de première monte, de 13% du marché du remplacement pour les véhicules utilitaires et de 50% du marché de première monte pour les véhicules utilitaires.

En Europe, le marché du pneu de seconde monte pour voitures particulières devrait être en hausse de 4% et celui de la première monte de 5%. Pour les poids-lourds, la hausse devrait être de 1% pour le marché du remplacement et de 50% pour la première monte.

Goodyear s'attend à une hausse de plus de 30% du coût de ses matières premières au quatrième trimestre.