Les activités de la mine de fer de Tata Steel Minerals Canada près de Schefferville, sur la Côte-Nord, sont paralysées depuis que la communauté innue de Matimekush, voisine du site minier, bloque l'accès aux installations.

Mis à jour le 1er août 2018
Fanny Lévesque LA PRESSE

Quelque 400 travailleurs, dont une centaine issus des Premières Nations, ont ainsi été démobilisés et évacués hier par l'entreprise, qui a décidé de suspendre temporairement ses activités le temps d'en arriver à un arrangement avec le conseil de bande de l'endroit.

La communauté innue allègue que la société minière ne respecte pas les termes de l'entente de type répercussions-avantages conclue avec la société avant le début des activités minières.

Tata Steel Minerals Canada n'aurait notamment pas versé les redevances dues, ce que conteste fermement l'entreprise.

Une barricade a été érigée par la nation innue jeudi sur le seul chemin d'accès menant au gisement ferreux.