Source ID:; App Source:

PotashCorp supprime 140 emplois

Potash Corporation of Saskatchewan a annoncé mercredi qu'elle supprimerait 140... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SASKATOON

Potash Corporation of Saskatchewan a annoncé mercredi qu'elle supprimerait 140 emplois l'an prochain et qu'un nombre indéterminé d'employés seraient mis à pied, le producteur d'engrais ayant décidé de réduire sa production en raison de la faiblesse des prix.

Les activités de l'entreprise à Cory, au sud-ouest de son siège social de Saskatoon, réduiront leur capacité de production d'environ 43 % à 800 000 tonnes, par rapport à 1,4 million de tonnes.

Conséquemment, l'effectif des installations de Cory sera réduit d'environ 29 % à 350 postes, après l'élimination de 100 emplois permanents et 40 postes temporaires.

La plupart des postes seront supprimés en février, et les autres le seront au troisième trimestre de 2017.

Les responsables du local 6458 du syndicat des Métallos, qui représente les travailleurs de Cory, n'ont pas voulu commenter immédiatement au sujet des mises à pied.

Le ministre saskatchewanais de l'Économie, Jeremy Harrison, a indiqué que le chef de la direction de Potash, Jochen Tilk, avait appelé le premier ministre provincial, Brad Wall, pour l'informer des coupes.

Selon M. Harrison, PotashCorp aurait expliqué à la province que les conditions du marché étaient difficiles.

«C'est inquiétant», a affirmé M. Harrison mercredi devant l'Assemblée législative.

«De toute évidence, PotashCorp a dû prendre des décisions en ce qui a trait à ses propres affaires, pour transférer sa production à Rocanville, et d'après ce que j'ai compris, c'est ce qu'ils font.»

Dans un communiqué, PotashCorp a indiqué que la décision avait été prise d'optimiser la production dans ses installations où les coûts de production sont plus faibles. Ces activités comprennent l'installation de Rocanville, près de la frontière avec le Manitoba, ainsi que d'autres sites en Saskatchewan.

Un porte-parole de PotashCorp, Randy Burton, a souligné que l'entreprise savait à quel point la situation était difficile pour les employés et leurs familles.

«C'est une décision difficile à prendre et nous allons faire tout ce que nous pouvons pour traiter nos employés de façon respectueuse et leur fournir la meilleure aide possible en ce qui a trait à la séparation et à la transition», a affirmé M. Burton.

Par ailleurs, la production sera temporairement réduite à deux autres sites de Potash au sud-est de Saskatoon. L'installation de Lanigan réduira sa production pendant six semaines à compter de janvier et celle d'Allan réduira la sienne pendant 12 semaines à compter de février.

PotashCorp affirme être à l'affût d'occasions permettant de réassigner certains employés pendant la période de plus faible production.

«Les coûts d'exploitation de l'installation de Cory sont plus élevés, alors nous voulons produire davantage de cette potasse rouge dans nos emplacements à plus faibles coûts», a expliqué M. Burton. «Dans l'ensemble, notre nombre d'employés en Saskatchewan reste plus élevé qu'il y a deux ans.»




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer