Le groupe énergétique américain Cheniere Energy a annoncé mercredi le départ «imminent» du premier méthanier chargé de gaz naturel liquéfié au départ des côtes américaines (hors Alaska).

Publié le 24 févr. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le bateau Asia Vision doit appareiller de Louisiane pour se rendre au Brésil.

«Aujourd'hui nous allons finir de charger le premier méthanier de GNL de notre terminal de Sabine Pass. Cet événement historique ouvre un nouveau chapitre pour le pays et le marché de l'énergie», a souligné le directeur général de Cheniere Neal Shear, cité dans un communiqué.

Cheniere Energy, fondé en 1983 dans l'idée d'importer du gaz, est la première entreprise à exporter du gaz naturel liquéfié à partir du territoire américain, hors Alaska, prenant avantage de l'énorme augmentation de la production gazière américaine due à l'exploitation de bassins schisteux riches en hydrocarbures.

La production américaine de gaz aux États-Unis a bondi de 42,53% entre 2010 et 2014 pour atteindre un niveau sans précédent de 728,55 milliards de mètres cubes.

Jusqu'à présent les États-Unis n'exportaient du GNL qu'à partir de l'Alaska et à destination de l'Asie, mais Cheniere, premier acteur du secteur à opérer des sites de liquéfaction de gaz destiné à l'exportation dans le sud des États-Unis, prévoit de charger plusieurs méthaniers dans les mois qui viennent.

L'action de Cheniere a bondi de 10,23% à 33,62 dollars mercredi à Wall Street.