Devant l'avalanche de plaintes contre Hydro-Québec reçues par le Protecteur du citoyen, le gouvernement ordonnera à la Régie de l'énergie de mieux s'occuper de ces plaintes et de les traiter plus rapidement.

Publié le 18 sept. 2015
Hélène Baril LA PRESSE

Même s'il n'a pas le pouvoir de les traiter, le Protecteur du citoyen a reçu l'an dernier 833 plaintes adressées à la société d'État. Il s'agit d'une hausse de 168 % par rapport à l'année précédente.

Quelque 455 de ces plaintes concernaient l'installation des nouveaux compteurs d'Hydro. En ne tenant pas compte des compteurs, le nombre de plaintes reçues par le Protecteur du citoyen est tout de même en hausse de 22 % depuis un an.