Le premier producteur nord-américain de gaz naturel Encana (T.ECA), a fait mieux qu'attendu au troisième trimestre avec un bénéfice net de 120 millions de dollars US, en augmentant ses capacités de production et en poursuivant sa politique de réduction des coûts.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le résultat net, sur lequel ne se focalisent guère les analystes nord-américains, est toutefois divisé par cinq par rapport aux 606 millions de dollars d'il y a un an, en raison d'une importante perte de change de 325 millions de dollars, selon un communiqué publié jeudi par le groupe.

Rapporté au nombre d'actions, le bénéfice courant s'établit à 16 cents, soit au-delà des attentes du marché qui tablait sur 11 cents.

«Encana a réalisé un autre excellent trimestre dans chaque aspect de ses activités», s'est félicité le PDG, Randy Eresman, cité dans le texte.

M. Eresman a relevé que le groupe de Calgary (ouest du Canada) avait poursuivi sa stratégie de production intégrée et de réduction des coûts qui lui ont permis d'atteindre ces résultats.

Il a également assuré que son groupe atteindrait ses objectifs annuels de flux de trésorerie et de production. Il pense ainsi augmenter sa production, pondérée par le nombre d'actions, de l'ordre de 5% à 7% cette année.

Les flux de trésorerie du groupe s'élevaient à 1,157 milliard de dollars à la fin du troisième trimestre contre 1,131 milliards à la même période il y a un an. Ces flux étaient de 1,087 milliard de dollars à la fin du deuxième trimestre.