Les prix du coton ont peu évolué sur la semaine écoulée à New York, le marché de la fibre blanche subissant les influences inverses exercées par les inondations au Pakistan et la faible demande pour la production américaine.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les cours avaient bondi de plus de 5% la semaine précédente en réaction aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur le Pakistan. Après cette forte progression, «même si le marché n'a pas conservé suffisamment d'élan pour continuer sur sa lancée, il a réussi à se maintenir», ont souligné les analystes de la maison de courtage Plexus Cotton.

Ces analystes estiment que les inondations vont entamer la production de 1,5 million de balles «et la qualité du reste de la production va être affectée».

Les cours, bien soutenus en début de semaine, ont effacé leurs gains après la publication jeudi du relevé hebdomadaire sur les exportations américaines. Elles sont ressorties négatives, les annulations de commandes dépassant les livraisons effectives.

Vers 11h30, la livre de coton pour livraison en décembre valait 1,1160 $ sur l'IntercontinentalExchange, contre 1,1187 $ une semaine plus tôt.

L'indice Cotlook A, moyenne quotidienne des cinq prix du coton les plus faibles sur le marché physique dans les ports d'Orient, valait 120,70 $ (pour 100 livres), contre 122,75 $ en fin de semaine précédente.