Pour travailler dans le secteur des TIC, une formation collégiale ou universitaire est habituellement requise. Par contre, il est possible de tracer son chemin dans une entreprise sans études universitaires, selon Vincent Corbeil, spécialiste de l'information du marché du travail pour TECHNOCompétences. «C'est un domaine où le talent est très important et peut parfois prendre le dessus sur les études, si on a de la facilité avec les technologies et un côté entrepreneur.»

Mis à jour le 22 oct. 2012
Iris Gagnon-Paradis, collaboration spéciale LA PRESSE

Outre les multiples formations en informatique offertes dans les collèges et les universités, l'École de technologie supérieure (ÉTS) propose un programme unique au Québec: le baccalauréat en génie des technologies de l'information, qui permet d'accéder au titre d'ingénieur.

«Nous avons fondé ce programme en 2003, car notre programme en génie logiciel ne répondait pas entièrement aux besoins de l'industrie, explique Pierre Dumouchel, responsable du programme. L'ingénieur en TI doit autant avoir de l'expérience en gestion qu'en technologie. Le programme en génie informatique, par exemple, est plus près de la machine, de la programmation. Notre programme permet d'apprendre également à déployer des outils à l'intérieur d'une entreprise.»

Le programme est offert aux détenteurs d'un diplôme d'études collégiales (DEC) en techniques de l'informatique, en systèmes ordinés ou en intégration multimédia - et, depuis peu, à ceux qui détiennent un DEC en sciences de la nature, qui doivent néanmoins compléter leur formation par une année supplémentaire à l'ÉTS. D'une durée de quatre ans, le baccalauréat comprend trois stages rémunérés. Il affiche un taux de placement enviable de 100% - 76% des étudiants ont même déjà une offre d'emploi avant de terminer leur dernière année d'étude.

Professionnel

DEP en soutien informatique: offert dans plusieurs centres de formation professionnelle au Québec.

Collégial

DEC en techniques de l'informatique: offert dans presque tous les établissements collégiaux de la province.

DEC en informatique de gestion: Collège de Rosemont, Institut Teccart, Collège Lionel-Groulx

DEC en technologie de systèmes ordinés : Cégep de Limoilou, Collège de Sherbrooke, Collège Lionel-Groulx, Cégep de Trois- Rivières, Collège Gérald-Godin, Collège de Maisonneuve, Vanier College, Cégep de l'Outaouais

DEC en gestion de réseaux informatiques : Collège de Rosemont

DEC en intégration multimédia : Cégep de Jonquière, Collège Édouard-Montpetit, Collège de Maisonneuve, Cégep de Matane, Cégep de Sainte- Foy, Cégep de Saint-Jérôme, Cégep de l'Outaouais

Universitaire

Baccalauréat en informatique: Université de Sherbrooke, Université Laval, Université de Montréal, UQTR, UQAR, UQO, UQAC

Baccalauréat en génie informatique: Université de Sherbrooke, École Polytechnique, Université Laval, UQO, UQAC

Baccalauréat en génie électrique, concentration génie informatique: UQTR

Baccalauréat en génie logiciel : UQAM, Université Laval, ÉTS, École Polytechnique

Baccalauréat en informatique de gestion: Université de Sherbrooke, UQAC

Baccalauréat en sciences de l'image et des médias : Université de Sherbrooke

Baccalauréat en génie des technologies de l'information: ÉTS