Jugé trop petit et vieillot, le Costco de Saint-Hubert fermera ses portes l'an prochain. Au même moment, un magasin plus vaste ouvrira à proximité des Promenades Saint-Bruno, sur le site de l'actuel centre de distribution de l'entreprise.

Marie-Eve Fournier LA PRESSE

Le projet, qui fait l'objet de rumeurs depuis environ un an, nous a été confirmé par le grand patron de Costco pour l'est du Canada, Pierre Riel, au cours d'un entretien téléphonique.

« [Le centre de distribution de] Saint-Bruno va être démoli carrément, a-t-il précisé. Et on va bâtir un Costco de 155 000 pieds carrés. » La construction du nouveau magasin doit commencer le printemps prochain et les premiers clients seront accueillis au cours de l'automne, prévoit-on.

Pierre Riel insiste pour dire que le nouveau magasin sera facile d'accès puisque les clients pourront s'y rendre en passant « derrière les Promenades », par le boulevard Saint-Bruno.

Le changement de zonage nécessaire à la concrétisation du projet de Costco à Saint-Bruno-de-Montarville a été adopté par les élus il y a quelques semaines, selon des documents publics. Il fallait notamment permettre « la vente au détail de pièces, pneus, batteries ou accessoires neufs, le service de réparation mécanique » et la vente d'essence sur le terrain où se trouve l'actuel centre de distribution de 380 000 pieds carrés.

Désormais, tous les nouveaux Costco comptent une station-service sur leur terrain, souligne Pierre Riel, car « c'est un service qu'on nous demande » et « une valeur ajoutée » qui favorise le taux de renouvellement des cartes de membre.

Rappelons que le géant de la vente au détail fait actuellement construire à Varennes un nouveau centre de distribution de 100 millions de dollars et 500 000 pieds carrés, qui sera prêt au début de l'année 2019.

MANQUE D'ESPACE

Costco a décidé de fermer son magasin de Saint-Hubert parce qu'il est petit, qu'il manque d'espaces de stationnement et que la circulation y est difficile. « Le terrain n'est pas assez grand. Si on avait pu agrandir, ça ferait longtemps qu'on l'aurait fait », note Pierre Riel.

D'ailleurs, aucune demande visant à l'agrandir n'a jamais été présentée, affirme la conseillère municipale et présidente du comité consultatif d'urbanisme de l'arrondissement de Saint-Hubert, Nathalie Boisclair.

Vu sa superficie, le Costco de Saint-Bruno-de-Montarville pourra vendre 400 produits de plus que celui de Saint-Hubert, pour un total de 3800.

L'immeuble de 31 ans aurait par ailleurs nécessité des travaux tôt ou tard. Le magasin a été ouvert en 1987, soit un an après celui de l'arrondissement de Saint-Laurent, à Montréal, à l'époque où l'entreprise s'appelait encore Club Price. Son sort n'a pas encore été scellé, mais il sera vraisemblablement mis en vente.

TRAITEMENT DES VENTES EN LIGNE

Le nouveau centre de distribution de Costco de Varennes ne sera pas un entrepôt, explique M. Riel, car rien n'y sera entreposé. La marchandise qui arrivera (d'un côté) en repartira le jour même (par l'autre côté). C'est ce qu'on appelle dans le jargon de la logistique du cross-docking.

Mais on y trouvera néanmoins un « petit » entrepôt pour traiter les commandes faites sur costco.ca, révèle Pierre Riel. « On va augmenter l'offre en ligne, ajoute-t-il. D'ailleurs, on a commencé à vendre des vêtements. »

En tout, l'édifice comptera 214 quais de chargement et de déchargement et emploiera plus de 400 personnes d'ici cinq ans. À titre comparatif, 215 personnes travaillent dans les installations de Saint-Bruno-de-Montarville.

Il desservira tous les Costco de l'est du pays, un territoire allant d'Ottawa aux provinces maritimes.