Le géant Amazon devrait réaliser près de la moitié du chiffre d'affaires du commerce en ligne aux États-Unis (48 %), selon une estimation publiée jeudi par le cabinet spécialisé eMarketer, soit plus de 250 milliards de dollars.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Avec une croissance prévue de 29 % par rapport à 2017, le groupe de Seattle croît plus rapidement que le commerce en ligne globalement (16 %), ce qui explique que sa part de marché devrait passer de 43,1 % à 48 %.

En 2018, Amazon aura creusé l'écart, déjà colossal, sur son plus proche poursuivant, eBay, dont la part de marché devrait passer, selon eMarketer, de 7,6 % à 7,2 %.

En troisième position se hisse le géant du commerce physique de détail, Walmart, dont la part de marché est passée de 3,3 % à 4 %, et qui devance désormais Apple (3,9 %), troisième en 2017.

Le groupe de Bentonville (Arkansas) a nettement accéléré récemment dans le commerce en ligne, avec une croissance de 40 % au deuxième trimestre et de 33 % sur les trois premiers mois de l'année.

Au total, le commerce en ligne aux États-Unis devrait représenter, en 2018, 525 milliards de dollars, dont 252 pour Amazon.

Même si sa croissance est très soutenue, le commerce sur l'internet ne représente encore que 9,8 % des ventes de détail aux États-Unis. À lui seul, Amazon pèse 4,7 % du commerce de détail dans son pays d'origine.