Le détaillant Sobeys, qui exploite notamment les épiceries IGA, a conclu une entente à long terme avec le détaillant américain Target, qui prévoit son arrivée en sol canadien au début de 2013.

LA PRESSE CANADIENNE

Cet accord prévoit la distribution en gros par Sobeys de denrées alimentaires et de produits d'épicerie dans les futurs magasins Target au pays. Dès les premiers mois de 2013, Sobeys approvisionnera ainsi Target en produits surgelés, produits laitiers et produits d'épicerie.

Les deux entreprises se sont également entendues pour tirer partie de leurs réseaux de distribution respectifs pour réduire leurs coûts de transport. Elles examineront en outre d'autres possibilités qui s'offrent à elles sur le plan de la chaîne d'approvisionnement.

Le président et chef de la direction de Sobeys, Bill McEwan, a estimé vendredi dans un communiqué que l'augmentation des revenus et la diminution des coûts qui découleront de l'entente continueraient de renforcer la position concurrentielle de son entreprise.

Sobeys, dont le siège social est situé à Stellarton, en Nouvelle-Écosse, compte un réseau de 23 centres de distribution et plus de 1300 magasins sous diverses bannières de détail.

Transaction finalisée

Target, dont le siège social est situé à Minneapolis, au Minnesota, a par ailleurs dévoilé vendredi la liste de 84 baux additionnels qu'il reprendra de Zellers. Ceux-ci s'ajoutent aux 105 baux dont Target a annoncé la reprise en mai.

En janvier dernier, Target avait annoncé le rachat de 220 baux auprès de Zellers, au coût de 1,83 milliard $. Target ne retiendra toutefois que de 125 à 135 d'entre eux pour ouvrir ses propres magasins.

Ainsi, des magasins Target n'ouvriront que dans 29 des 84 emplacements évoqués vendredi. Leur localisation précise n'a pas été divulguée. Les baux restants ont été ou seront vendus à d'autres détaillants ou remis à leurs propriétaires.

«Nous avons examiné tous les emplacements détenus par Zellers à travers le pays et il était très important pour nous de comprendre lesquels possédaient la meilleure valeur stratégique et financière», a expliqué Tony Fisher, président de Target Canada.

Quelque 39 ont été acquis en juin par Walmart Canada, qui ouvrira des magasins dans ces emplacements d'ici la fin de 2012. Au Québec, les magasins Zellers du Centre Domaine, de la Plaza Côte-des-Neiges et du Carrefour de la Pointe (Montréal), de la Place Desormeaux (Longueuil), des Promenades de Sorel, des Galeries de la Pocatière, des Galeries Quatre Saisons (Sherbrooke) et du Faubourg de l'île (Pincourt) seront convertis en Walmart.

D'ici cinq ans, Target, dont le siège social est à Minneapolis, prévoit avoir au moins 150 magasins au Canada. «C'est beaucoup de travail, mais les équipes travaillent d'arrache-pied et je crois que nous pourrons atteindre cet objectif», a déclaré M. Fisher.

Il a ajouté que la compagnie n'avait pas encore établi l'ordre d'ouverture des premiers magasins, mais que le plan serait probablement de débuter avec la région de Toronto pour se diriger ensuite vers l'Ouest, puis l'Est du pays.

La Compagnie de la Baie d'Hudson, propriétaire de Zellers, n'a pas encore décidé ce qu'elle ferait des 84 magasins qui n'ont pas été retenus par Target et Walmart. Ceux-ci resteront ouverts «pendant que l'entreprise examinera les options qui s'offrent à elle».

Les magasins Zellers qui seront transformés en Target seront fermés pendant une période de six à neuf mois au cours de laquelle ils seront rénovés. Target investira de 10 à 11 millions $ par magasin. Le détaillant s'est engagé à formuler un préavis d'au moins six mois avant toute fermeture.

Les employés de Zellers ne sont pas assurés d'être embauchés par Target, ce qui pourrait aller à l'encontre de la législation québécoise. Québec et les syndicats qui représentent des employés de Zellers disent suivre la situation de près.