Dollarama (T.DOL), exploitant montréalais de magasins à prix réduits, a annoncé mercredi avoir enregistré une hausse marquée de ses profits au deuxième trimestre grâce à une augmentation de près de 13% de ses revenus.

LA PRESSE CANADIENNE

La compagnie a indiqué en fin de journée avoir réalisé un bénéfice net de 37,7 millions de dollars, ou 50 cents par action, au cours de la période de trois mois terminée le 1er août. Il s'agit d'une forte amélioration par rapport à celui de 27,6 millions, ou 37 cents par action, de la même période un an plus tôt.

Les revenus du Dollarama ont grimpé de 12,8% et se sont élevés à 387,5 millions au deuxième trimestre, contre 343,5 millions un an auparavant. Cette hausse est essentiellement attribuable à l'ouverture d'un nombre net de 57 nouveaux magasins depuis la fin du deuxième trimestre clos le 1er août 2010 et à l'augmentation de 4,7% des ventes des magasins comparables, a expliqué le détaillant.

Les analystes consultés par Thomson Reuters avaient dit s'attendre en moyenne à un bénéfice net par action de 45 cents et à des revenus de 385,3 millions.

Par voie de communiqué, le chef de la direction de Dollarama, Larry Rossy, a indiqué que les dirigeants de l'entreprise étaient «très fiers» du rendement financier obtenu au deuxième trimestre.

Les résultats trimestriels de Dollarama ont été annoncés une fois les marchés fermés.

Dollarama est le plus important exploitant de magasins à un dollar du Canada avec 680 magasins au pays, qui proposent des produits de consommation courante, de marchandises générales et d'articles saisonniers à des prix d'au plus 2,00$.

Les actions de Dollarama ont terminé la séance de mercredi à 34,27$ à la Bourse de Toronto, en hausse de 20 cents, soit moins d'un%, par rapport à leur précédent cours de clôture.