Toyota Canada annonce la conclusion d'un accord devant régler un litige sur des pertes économiques subies au Canada par des clients lors des rappels massifs de ses produits en 2009 et 2010.

Publié le 23 août 2013
LA PRESSE CANADIENNE

Pendant cette période, quelque 14 millions de véhicules de marque Toyota ont été rappelés dans le monde.

Dans un communiqué émis vendredi, le constructeur automobile explique vouloir démontrer que ses clients peuvent garder toute confiance dans leurs véhicules.

Toyota affirme à propos de ces rappels que des preuves scientifiques fiables et plusieurs évaluations indépendantes ont confirmé la sécurité des systèmes de commande électronique du papillon des gaz de ses véhicules.

S'il est approuvé par les tribunaux du Québec, de la Nouvelle-Écosse, de l'Ontario et de la Saskatchewan, l'accord réglera les réclamations faites par tous les propriétaires canadiens de véhicules Toyota qui ont éprouvé des ennuis avec le système de commande électronique du papillon des gaz.

Le nouveau programme de soutien des clients offrirait aussi une couverture supplémentaire potentielle pour certains composants de véhicules. Il équiperait aussi un nombre additionnel de modèles de véhicules non hybrides qui ont fait l'objet du rappel lié aux tapis protecteurs d'un système de priorité des freins gratuit à titre de mesure de confiance supplémentaire.

Toyota Canada offrira des paiements en espèces aux propriétaires et locataires admissibles actuels qui ne recevront pas le système de priorité des freins.