La croissance d'Agropur a peut-être encore fait bondir les revenus de la coopérative en 2015, mais les ristournes ont connu une diminution significative pour une deuxième année consécutive.

Publié le 10 févr. 2016
Julien Arsenault LA PRESSE CANADIENNE

Près de 41 millions de dollars ont ainsi été versés aux membres, une baisse de 56 % par rapport à l'exercice précédent. En 2014, le recul avait été de l'ordre de 20 %.

En marge de la 77e assemblée annuelle d'Agropur, qui se tenait à huis clos pour une deuxième année consécutive, mercredi, à Montréal, la direction de la coopérative a attribué cette situation aux importantes acquisitions réalisées depuis 2014.

Le chef de la direction, Robert Coallier, a notamment expliqué que les charges d'amortissement avaient grimpé de façon marquée en raison de la croissance.

En dépit de cette deuxième baisse consécutive, M. Coallier et le président de la coopérative, Serge Riendeau, ont affirmé que les membres comprenaient cette situation.

Le chef de la direction d'Agropur a évoqué un retour à la normale advenant un repositionnement sur le marché mondial, où les prix des ingrédients sont à la baisse en raison notamment du ralentissement constaté sur le marché chinois.

Néanmoins, la coopérative derrière le fromage Oka, le lait Natrel et le yogourt Iögo a vu ses recettes bondir de 26 % pour s'établir à 5,9 milliards. Le bénéfice d'exploitation ajusté s'est établi à 306 millions, en progression de 10,2 %.

L'excédent net d'Agropur s'est chiffré à 47,5 millions, par rapport à 38,3 millions un an plus tôt. La croissance de ce résultat est toutefois largement attribuable à la baisse de la ristourne.