Source ID:381147; App Source:cedromItem

La pression monte sur Colabor

Entrepôt de Colabor à Boucherville.... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Entrepôt de Colabor à Boucherville.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Richard Dufour

(Montréal) Le conseil d'administration du Groupe Colabor (T.GCL) doit se réunir aujourd'hui, et les échanges risquent de tourner autour du dividende.

La rencontre est prévue à l'agenda depuis un moment, mais le timing est plutôt bon pour que les membres du conseil se réunissent en raison de la glissade boursière actuelle.

En cédant 5% hier, le titre du distributeur alimentaire de Boucherville a perdu environ 30% depuis le début de la semaine, ce qui pousse son rendement sur le dividende un peu plus près de la marque des 25%.

Il n'en faudrait pas beaucoup plus pour croire que le marché s'attend non seulement à ce que le dividende soit abaissé, mais encore à ce qu'il soit complètement éliminé.

Les analystes consultés hier ne pouvaient expliquer pourquoi le titre piquait du nez ainsi. La plupart d'entre eux croyaient qu'une réduction du dividende était déjà escomptée depuis la publication des résultats du premier trimestre, au début du mois de mai.

Des résultats sans surprise

La réunion d'aujourd'hui n'est cependant pas la réunion du conseil qui se déroule à la fin d'un trimestre en prévision de la publication des résultats. Le deuxième trimestre de Colabor est cependant sur le point de se terminer, et les dirigeants ont assurément une très bonne idée de ce qu'il va générer.

Le C.A. se réunira de nouveau le mois prochain avant la publication des résultats du deuxième trimestre.

«Est-ce que le titre baisse parce qu'ils vont couper le dividende ou l'inverse? Je ne comprends pas pourquoi le titre recule autant», commente Léon Aghazarian, de la Banque Nationale, le seul analyste qui recommandait encore hier l'achat de l'action de Colabor.

Le titre a terminé la séance d'hier à 3,20$ et a même reculé à 3,04$ durant la journée, son plus bas niveau historique.

Derek Lessard, de la TD, écrivait le mois dernier, après la diffusion de la performance du premier trimestre, que les actifs de Colabor ont une valeur sans doute plus élevée que sa cible de 3,00$ par action. «La compagnie offrirait une valeur stratégique à un concurrent.»

Sysco et Gordon Food Service sont deux concurrents en expansion au Québec.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer