L'entreprise de produits alimentaires George Weston ((T.WN) a rapporté jeudi un bénéfice net attribuable aux actionnaires en baisse de 40% au quatrième trimestre, ce qui a plombé son résultat de l'exercice par plus de 23%.

LA PRESSE CANADIENNE

La compagnie torontoise, qui est l'actionnaire principal de la chaîne Loblaw [[|ticker sym='T.L'|]], a dévoilé un bénéfice de 65 millions de dollars ou 43 cents par action, comparativement à 109 millions ou 77 cents par action l'an dernier. Ses revenus trimestriels se sont appréciés de 1,2%, passant de 7,64 milliards à près de 7,73 milliards.

La compagnie attribue ce déclin de son bénéfice à l'impact du contrat de vente à terme de 9,6 millions d'actions de Loblaw ainsi qu'à des frais de restructuration et autres. Ces frais ont été partiellement amortis par l'impact de certains taux de change.

Au quatrième trimestre, George Weston rapporte un bénéfice ajusté de 1,02$ par action, comparativement à 1,01$ au même moment en 2011. Cette hausse est attribuée à la performance des deux divisions de la compagnie, Aliments Weston et Loblaw; elle a toutefois été amoindrie par une charge fiscale.

Loblaw a annoncé, pendant le trimestre, son intention d'éliminer plusieurs postes administratifs. Environ 700 employés ont été remerciés et Loblaw a épongé une charge de restructuration de 61 millions.

Pour l'exercice, George Weston dévoile un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 486 millions ou 3,45$ par action et des revenus de 32,74 milliards. Lors de l'exercice précédent, George Weston avait affiché un bénéfice net de 635 millions ou 4,58$ par action et des revenus de près de 32,38 milliards.