Le géant de l'ameublement, Ikea, qui vend également des spécialités culinaires suédoises, a annoncé mardi qu'il avait étendu le retrait des boulettes de viande à l'Asie et les Caraïbes, portant à 24 le nombre de pays concernés.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Il s'agit de 26 marchés répartis dans 24 pays, où les boulettes de viande livrées proviennent de notre fournisseur suédois», a indiqué à l'AFP une porte-parole du groupe, Ylva Magnusson.

Les pays européens sont principalement touchés mais aussi la Thaïlande, Hong Kong et la République dominicaine.

La vente de toutes boulettes de viande, dans les restaurants Ikea et en magasin, a été arrêtée jusqu'à nouvel ordre.

«C'est un produit important pour nous, donc la mesure est significative mais nous ne voulons pas que nos clients s'inquiètent», a ajouté Mme Magnusson.

Les boulettes de viande sont normalement faites à base d'un mélange de viandes de porc et de boeuf.

Le produit est actuellement testé dans un laboratoire allemand qui pourra déterminer sa teneur éventuelle en cheval. Les premiers résultats sont attendus jeudi.

Lundi, Ikea avait annoncé qu'il retirait de la vente dans une quinzaine de pays européens des boulettes de viande surgelées qui contiendraient du cheval, après un test réalisé en République tchèque par les autorités sanitaires de ce pays et qui a révélé la présence d'équidé.

Le groupe avait précisé dans un communiqué que ses «propres contrôles n'ont pas révélé de traces de viande chevaline», mais qu'il allait «naturellement approfondir ses recherches».

Le fournisseur, Dafgaard, a choisi de ne pas commenter l'affaire. «Nous examinons la situation (...) nous allons recevoir les résultats de nos tests dans les prochains jours et donnerons alors plus d'information», a indiqué le porte-parole de la société suédoise, Ola Larsson, dans un courrier électronique à l'AFP.

En Europe, les boulettes de viande ont été retirées en Pologne, Autriche, Hongrie, Grande-Bretagne, Portugal, Finlande, Allemagne, Italie, Danemark, Pays-Bas, Belgique, Roumanie, Slovaquie, République tchèque, Suède, Espagne, Bulgarie, Grèce, France, Chypre et Irlande.

En 2012, la branche alimentaire d'Ikea a enregistré un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros.

Porc et boeuf aux États-Unis

Aux Etats-Unis, le groupe a en revanche certifié lundi que les boulettes vendues dans le pays contenaient «seulement» du porc ou du boeuf produits en Amérique du Nord.

«La composition des boulettes est conforme à la recette et contient seulement du boeuf et du porc provenant d'animaux élevés aux États-Unis et au Canada», a indiqué la filiale américaine du groupe dans un communiqué.