Le gouvernement américain a annoncé mercredi qu'il étudiait la nouvelle offre proposée par le numéro un mondial de la bière Anheuser-Busch InBev pour racheter le numéro trois Grupo Modelo et sa marque Corona, après avoir déposé une plainte fin janvier pour la bloquer.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«La division antitrust du département américain de la Justice (DoJ) étudie la transaction révisée» proposée par AB InBev, a indiqué une porte-parole dans une déclaration reçue par courriel.

Elle a ajouté que le DoJ et le groupe belgo-brésilien avaient déposé conjointement auprès du tribunal une motion pour suspendre le dossier jusqu'au 19 mars, en attendant d'avoir fini cet examen.

Le département de la Justice a annoncé le 31 janvier qu'il avait déposé une plainte devant un tribunal de Washington pour bloquer l'opération de rachat par crainte qu'il ne fasse flamber le prix de la bière.

Le 14 février, AB InBev a annoncé de nouvelles cessions aux États-Unis, espérant ainsi surmonter l'opposition des autorités américaines pour le rachat de Grupo Modelo, qui est propriétaire de la Corona, l'une des bières les plus vendues au monde.

AB InBev, qui détient déjà la moitié de Grupo Modelo, propose de céder au groupe de spiritueux Constellation les 50 % détenus par Grupo Modelo dans Crown, la société qui distribue les marques du groupe mexicain aux États-Unis, pour 1,85 milliard de dollars, ce qui était déjà prévu.

Mais AB InBev propose également désormais de céder à Constellation la brasserie de Piedras Negras, au Mexique, et d'accorder au groupe de spiritueux des licences de marques perpétuelles aux États-Unis pour Corona et les autres marques de Modelo, le tout pour 2,9 milliards de dollars.

AB InBev, un groupe international basé à Louvain en Belgique, compte débourser 20,1 milliards de dollars pour s'offrir le reste de l'entreprise mexicaine.

L'opération doit lui permettre de produire environ 400 millions d'hectolitres de bière par an et de porter son chiffre d'affaires à 47 milliards de dollars.

Le groupe dispose déjà d'un portefeuille de marques très bien garni, avec la populaire Budweiser (récupérée en 2008 lors du rachat pour 52 milliards de dollars de l'américain Anheuser-Busch), mais aussi Stella Artois, Brahma, Beck's ou Leffe.