(Ottawa) Les ventes au détail au Canada ont augmenté de 1,1 % pour atteindre 63,1 milliards en juin, stimulées par la hausse des ventes des stations-service et des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles, indique vendredi Statistique Canada.

Publié le 19 août
La Presse Canadienne

Cependant, l’estimation préliminaire de l’agence fédérale pour juillet suggère que les ventes au détail pour ce mois ont chuté de 2,0 %, mais ce chiffre sera révisé.

Les ventes au détail avaient connu un mois de juin étonnamment fort, bien que cela soit dû à des prix plus élevés alors que les volumes étaient bas, observe l’économiste Shelly Kaushik, de la Banque de Montréal.

Les ventes au détail en volume ont augmenté de 0,2 % en juin.

« Pourtant, il semble que les ventes au détail contribueront à la croissance au deuxième trimestre. Cependant, l’estimation rapide pour juillet indique un début plus faible pour le troisième trimestre », écrit Mme Kaushik dans un rapport.

En juin, la hausse des prix a contribué à faire grimper les ventes des stations-service de 3,9 % pour le mois, même si leurs ventes en volume ont chuté de 1,3 %.

Pendant ce temps, les ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles ont augmenté de 1,8 % en juin, stimulées par une hausse de 2,9 % pour les voitures neuves et de 1,7 % pour celles d’occasion.

Les ventes au détail de base — qui excluent les stations-service et les concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles — ont augmenté de 0,2 %.

Les magasins de marchandises diverses ont augmenté de 1,1 % en juin, tandis que les magasins de vêtements et d’accessoires vestimentaires ont augmenté de 1,8 %, aidés par une hausse de 2,1 % dans les magasins de vêtements et une augmentation de 2,4 % pour les bijoux, les bagages et la maroquinerie.

Les ventes des magasins d’alimentation et de boissons ont chuté de 1,1 % en juin, les ventes des supermarchés et autres épiceries ayant chuté de 0,8 % et ceux des magasins de bière, de vin et de spiritueux de 2,9 %.

Les ventes au détail ont progressé dans sept des provinces du Canada en juin, notamment de 0,4 % au Québec et de 1 % à l’Île-du-Prince-Édouard. Elles n’ont pas changé au Nouveau-Brunswick alors qu’elles ont reculé de 0,3 % en Nouvelle-Écosse.