(Ottawa) Les ventes du secteur de la fabrication ont reculé de 0,8 % pour s’établir à 71,8 milliards en juin, en raison d’une baisse dans le secteur des produits du pétrole et du charbon, indique lundi Statistique Canada.

Publié le 15 août
La Presse Canadienne

Ce recul intervient alors que les ventes ont chuté dans 8 des 21 industries suivies par l’agence fédérale et après une baisse de 1,1 % en mai.

Selon Statistique Canada, les ventes dans l’industrie du pétrole et du charbon ont chuté de 7,8 % en juin, les inquiétudes suscitées par le ralentissement économique mondial ayant entraîné une baisse de la demande de produits énergétiques, en plus de contribuer à la baisse des ventes.

Les ventes de produits du bois ont chuté de 7,2 % en juin, tandis que les ventes de produits aérospatiaux et leurs pièces ont chuté de 16,8 %.

Parallèlement, les ventes de véhicules automobiles ont augmenté de 13,8 %.

Les ventes globales en dollars constants ont légèrement augmenté de 0,1 % en juin.

« Les volumes de ventes manufacturières n’ont augmenté qu’en juin et, avec les enquêtes sur les industries manufacturières qui faiblissent des deux côtés de la frontière ces derniers mois, les perspectives deviennent encore plus difficiles », souligne Stephen Brown, économiste canadien principal chez Capital Economics.

Les données sont arrivées un jour avant la publication de l’indice des prix à la consommation de Statistique Canada pour juillet.

Dans un rapport distinct lundi, Statistique Canada indique que les ventes des grossistes canadiens avaient augmenté de 0,1 % pour atteindre 80,7 milliards en juin, stimulées par les sous-secteurs des biens divers, des véhicules automobiles et des pièces pour ces derniers.

Le secteur des biens divers a augmenté pour la quatrième fois en cinq mois, avec un gain de 3,5 %, stimulé par un gain de 15,5 % dans l’industrie des fournitures agricoles, précise l’agence fédérale.

Selon Statistique Canada, la croissance reflète la demande en engrais canadiens en raison du conflit en cours en Ukraine.

Les ventes de véhicules automobiles ainsi que de pièces et d’accessoires pour véhicules automobiles ont augmenté de 3,1 % en raison de la hausse des ventes dans cette industrie, qui ont gagné 5,3 %.

Parallèlement, le sous-secteur des articles personnels et ménagers a baissé de 3,5 %, le textile, les vêtements et les chaussures ayant reculé de 12,0 %, les produits pharmaceutiques et les fournitures de pharmacie de 2,5 % et les biens personnels de 6,1 %.

Les ventes du commerce de gros en dollars constants ont chuté de 0,1 % en juin, indique Statistique Canada.