(Ottawa) En 2021, la récolte des producteurs canadiens de sirop d’érable s’est élevée à 11,3 millions de gallons, dont 10 millions de gallons provenant du Québec.

Publié le 8 déc. 2021
La Presse Canadienne

Statistique Canada a observé que la production canadienne totale de sirop d’érable de l’année en cours a été inférieure de 21 % par rapport à celle de 2020. Ce recul fait suite à deux années consécutives de production record.

La baisse de la production de 2021 s’explique par les températures printanières chaudes observées dans les quatre provinces productrices de sirop d’érable, lesquelles ont écourté la saison des sucres. Au Québec, la production a baissé d’environ 18 millions de kilogrammes de sirop par rapport à l’année précédente, pour se chiffrer à 60 millions de kilogrammes.

En 2021, la production totale de sirop d’érable du Nouveau-Brunswick s’est chiffrée à 785,7 milliers de gallons. Les producteurs de l’Ontario et de la Nouvelle-Écosse ont récolté 461,9 milliers de gallons de sirop d’érable et 36 milliers de gallons, respectivement.

Statistique Canada signale que la demande mondiale de sirop d’érable canadien poursuit sa croissance.

Au cours des trois premiers trimestres de 2021, les producteurs ont exporté 1,3 million de gallons de plus qu’à la même période en 2020, ce qui s’est traduit par une augmentation de 21,4 %. En tout, 7,6 millions de gallons ont été exportés en 2021, par rapport à 6,3 millions de gallons au cours de la même période en 2020.

Cette année, les Producteurs et productrices acéricoles du Québec ont dû puiser dans leurs réserves pour répondre aux demandes à l’exportation. Le mois dernier, l’organisme québécois a indiqué qu’il mettrait sur le marché mondial d’ici février 23 millions de kilogrammes de sirop d’érable, une valeur d’environ 150 millions.