(Pékin) Boeing s’attend à ce que la Chine achète 8700 avions d’ici à 2040, tous constructeurs confondus, selon des prévisions annuelles de l’avionneur américain revues légèrement à la hausse.

Agence France-Presse

Sur 20 ans, ce marché représentera une valeur de 1470 milliards de dollars US, a précisé Boeing dans un communiqué.

L’an dernier, le constructeur américain disait miser sur un marché de 8600 avions en Chine sur 20 ans, pour une valeur de 1400 milliards de dollars.

« La reprise rapide du trafic intérieur chinois pendant la pandémie illustre la résistance et la puissance sous-jacente du marché », a commenté Richard Wynne, directeur commercial de Boeing en Chine.

Sur 20 ans, seul un tiers du marché attendu correspondra à des remplacements d’appareils existants, le reste représentant une expansion nette du secteur aérien chinois, selon Boeing.

Comme l’an dernier, le constructeur prévoit une croissance annuelle moyenne de 5,4 % du transport aérien en Chine, grâce à l’expansion de la classe moyenne.

Fort de cette croissance, le marché chinois dépassera en 2030 celui des vols intérieurs en Europe et en 2040 ceux de l’Amérique du Nord, prédit Boeing.