(Vancouver) Les ventes de maisons dans le Grand Vancouver ont plafonné après avoir atteint des sommets records en mars, a indiqué jeudi la chambre immobilière de la région.

La Presse Canadienne

Dans ses perspectives du logement du troisième trimestre, elle note que le nombre de maisons mises en vente dans la région métropolitaine de Vancouver a reculé à des niveaux jamais atteints depuis 2016.

La chambre souligne que de nouvelles maisons ont continué à être construites pendant la pandémie, avec un accent particulier sur les projets du marché locatif.

Le marché du travail de la région métropolitaine de Vancouver continue de se redresser, poursuit la chambre immobilière, mais la reprise devrait être plus lente à l’avenir.

Le rapport indique que les postes vacants sont élevés dans le Lower Mainland, par rapport à d’autres villes du pays, et qu’une forte augmentation de l’offre de logements est nécessaire pour combler l’écart.

La chambre indique que les inscriptions et les ventes dans la région devraient refléter les moyennes à long terme à l’approche du quatrième trimestre, et que toute augmentation du nombre de maisons à vendre devrait se faire « à un rythme bien inférieur aux normes historiques ».