(Washington) La Banque centrale américaine (Fed) a débuté mardi matin sa réunion de politique monétaire, qui s’achèvera mercredi midi, et à l’issue de laquelle sont attendus des commentaires sur l’inflation et les risques posés par le variant Delta du coronavirus.

Agence France-Presse

La réunion « a commencé à 9 h comme prévu », a indiqué une porte-parole de la Fed.

Aucune annonce concrète n’est attendue sur la réduction du soutien monétaire qu’apporte l’institution à l’économie américaine depuis le début de la crise liée à la pandémie.

La hausse des prix, qui a été plus forte que prévu aux États-Unis et connaît son rythme le plus rapide depuis 13 ans, devrait être au cœur de cette réunion des responsables de la Réserve fédérale américaine.

Mais le président de la Fed, Jerome Powell, devrait rappeler, mercredi lors de la conférence de presse qui suivra la réunion, qu’il est trop tôt pour ralentir les achats d’actifs ou relever les taux directeurs, et que l’institution veut voir les progrès de l’économie avant d’agir.

D’autant plus que le variant Delta, qui a fait repartir les cas de COVID-19 dans de nombreuses régions du monde, pourrait mettre en péril la belle reprise économique américaine.