(Ottawa) La Société canadienne d’hypothèques et de logement indique que le rythme annuel des mises en chantier a ralenti en juin.

La Presse Canadienne

L’agence nationale du logement indique que le taux annuel désaisonnalisé de mises en chantier de logements a chuté de 1,5 % à 282 070 unités en juin, comparativement à 286 296 en mai.

Le rythme annuel des mises en chantier en milieu urbain a diminué de 1,8 % en juin pour s’établir à 251 190, alors que le rythme des mises en chantier d’appartements, de copropriétés et d’autres types de logements collectifs a augmenté de 0,6 % pour atteindre 191 085.

Les mises en chantier de maisons individuelles en milieu urbain ont chuté de 8,5 % pour s’établir à 60 105.

La SCHL a estimé les mises en chantier en milieu rural à un taux annuel désaisonnalisé de 30 880 unités.

La moyenne mobile sur six mois du taux annuel mensuel désaisonnalisé des mises en chantier était de 293 567 en juin, contre 284 837 en mai.