(Ottawa) Les ventes de marchandises en gros ont augmenté pour un troisième mois consécutif, établissant un record en mai, grâce à la hausse des ventes des produits alimentaires et de machines, a indiqué vendredi Statistique Canada.

La Presse Canadienne

Les ventes des grossistes ont augmenté de 0,5 % en mai, pour atteindre 72,2 milliards. Elles ont ainsi été supérieures de 11,0 % au niveau prépandémique de février 2020, a précisé l’agence fédérale.

« L’augmentation soutenue des ventes dans le secteur est attribuable à la diversité des services offerts par les grossistes, malgré les changements dans l’activité économique entraînés par la pandémie », a expliqué Statistique Canada dans un communiqué.

Si les secteurs du transport, du tourisme et de l’hébergement ont tous subi des baisses importantes, les grossistes ont profité de la demande accrue pour les matériaux de construction, les machines et les articles personnels et ménagers, a noté l’agence.

Les ventes des grossistes ont progressé dans quatre des sept sous-secteurs, menés par une augmentation de 2,7 % dans le sous-secteur des produits alimentaires, des boissons et du tabac.

Les ventes de l’industrie alimentaire ont augmenté de 3,3 % pour atteindre 11,4 milliards, leur plus haut niveau depuis mars 2020.

Les ventes de machines, de matériel et de fournitures ont augmenté de 0,5 % en mai.

Cependant, environ 15 % des entreprises interrogées par Statistique Canada ont indiqué avoir été touchées par la grève au Port de Montréal en avril et en mai, ce qui a entraîné la perte d’environ 230 millions de ventes de gros.

Parmi les répondants qui ont dit que leur entreprise avait été touchée, environ les deux tiers ont dit avoir subi des retards de livraison, a ajouté l’agence.

Exprimées en volume, les ventes des grossistes ont diminué de 0,3 % en mai, a indiqué Statistique Canada.