(Sofia) Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) devrait entériner dans les prochains jours une proposition pour augmenter les réserves et les capacités de prêt de l’institution à hauteur de 650 milliards de dollars, a indiqué jeudi sa directrice générale.

Agence France-Presse

Lors d’un sommet à Sofia (Bulgarie), Kristalina Georgieva a indiqué que la décision sur une nouvelle allocation de droits de tirage spéciaux (DTS) d’un montant de 650 milliards de dollars allait être prise « bientôt ».

« Nous allons émettre la plus importante allocation de droits de tirage spéciaux de notre histoire, 650 milliards de dollars, pour augmenter les réserves de tous nos membres », a-t-elle souligné.

« Pourquoi est-ce important ? C’est une injection dans les réserves de tous les pays membres du Fonds qui libère de l’espace pour des activités de relance budgétaire », a-t-elle ensuite précisé lors d’une conférence de presse.

La patronne du FMI s’est en particulier adressée aux dirigeants présents à ce sommet de l’Initiative des Trois Mers, qui réunit douze pays de l’Union européenne bordés par les mers Baltique, Adriatique et Noire. Cet espace s’étend de l’Estonie et de la Pologne au nord à la Croatie au sud et à la Roumanie et la Bulgarie à l’est.

« Mon message : prêtez attention à cette ressource qui vous parvient sans alourdir votre dette », a-t-elle lancé, appelant ses interlocuteurs à « l’utiliser au mieux ».

Cette initiative lancée en 2015 a pour objectif de renforcer la coopération entre ses membres dans les domaines de l’énergie, des infrastructures et de la sécurité, notamment vis-à-vis de la Russie, perçue comme une menace directe par nombre d’entre eux.

Le 25 juin, le conseil d’administration du FMI avait examiné la proposition d’une nouvelle allocation de DTS.

Son adoption est très attendue car elle doit permettre d’aider les pays les plus vulnérables à surmonter la crise provoquée par la pandémie.

Cette proposition, poussée par les pays du G20, a déjà reçu le soutien du G7.

Le 24 juin, le porte-parole du FMI, Gerry Rice avait indiqué que l’attribution effective n’interviendrait pas avant la fin du mois d’août, évoquant les étapes intermédiaires d’un processus complexe.

Mais en l’absence d’opposition formelle pendant les deux semaines suivant son examen, la proposition pourrait donc être entérinée dans les tout prochains jours.

Les DTS sont depuis 1969 l’unité de compte du FMI qui s’en sert notamment pour calculer les taux d’intérêt sur les prêts qu’il accorde à ses États membres. Ils ne sont toutefois pas une monnaie et n’ont pas d’existence matérielle.