(Washington) Les consommateurs américains anticipent que les prix vont continuer de grimper aux États-Unis dans l’année à venir : l’indice mesurant leurs attentes quant à l’inflation a grimpé en mai à un plus haut historique, selon une enquête de la Réserve fédérale américaine (Fed) publiée lundi.

Agence France-Presse

« Les anticipations médianes d’inflation à un an ont augmenté de 0,6 point de pourcentage en mai à 4,0 %, la septième hausse mensuelle d’affilée et un nouveau plus haut », souligne cette enquête réalisée par l’antenne de New York de la Réserve fédérale américaine.

Et pour les trois prochaines années, les attentes d’inflation « sont passées de 3,1 % à 3,6 % ».

Cette étude relève par ailleurs que « les anticipations d’inflation à moyen terme ont augmenté à un rythme plus lent que les anticipations d’inflation à court terme au cours des derniers mois », et la différence entre les attentes à un an et à trois ans est la plus forte jamais enregistrée.

Les consommateurs américains retrouvent cependant de l’optimisme quant à la situation du marché du travail, notamment chez les moins diplômés.

L’inflation sera au cœur de la réunion du comité monétaire de la Fed, mardi et mercredi.

La hausse des prix a été de 5 % en mai par rapport à l’an passé, selon l’indice CPI. Un bond certes spectaculaire, mais dû en grande partie à l’effet de comparaison avec des prix qui avaient chuté au printemps 2020.

Cette accélération de l’inflation est d’ailleurs restée une préoccupation majeure des consommateurs début juin, selon l’estimation préliminaire de l’enquête de l’Université du Michigan qui avait été publiée vendredi.

Mais la confiance s’est redressée, portée par les perspectives de croissance économique et d’un fort recul du chômage.