(Washington) La secrétaire américaine au Trésor a souligné mercredi la nécessité de s’assurer que les institutions financières sont capables de résister « aux risques liés au changement climatique ».  

Agence France-Presse

« Je pense qu’il est important que les régulateurs évaluent ces risques, à la fois pour les comprendre et pour aider les institutions elles-mêmes à comprendre et à gérer leurs risques », a déclaré Janet Yellen, lors d’une audition devant la commission bancaire du Sénat.

Le président de la banque centrale américaine, Jerome Powell, auditionné à ses côtés, a souligné pour sa part que la Fed  n’avait pas de mandat particulier concernant le changement climatique.

« Nous en sommes aux premières étapes pour essayer de comprendre quelles sont les implications sur la stabilité financière […] pour les institutions financières », a-t-il également déclaré tout en reconnaissant que les banques devaient « réfléchir à ces risques » pour pouvoir les gérer à long terme.

Jerome Powell et Janet Yellen avaient déjà été auditionnés mardi devant une commission de la Chambre des représentants.