(Wilmington) Joe Biden a exhorté mardi le Congrès à adopter sans délai un plan d’aide « robuste » à l’économie américaine qui peine à se remettre de la crise provoquée par la pandémie de COVID-19, « une tragédie » pour de nombreux Américains selon sa future secrétaire au Trésor, Janet Yellen.  

Agence France-Presse

Le président démocrate élu, qui présentait son équipe économique depuis sa ville de Wilmington dans le Delaware, a également martelé que son message pour « tous ceux qui luttent maintenant est le suivant : l’aide arrive ».

A ses côtés, l’ancienne présidente de la banque centrale (Fed), Janet Yellen, a qualifié la crise économique de « tragédie américaine. »

« Tant de gens ont du mal à mettre de la nourriture sur la table et à payer leurs factures et leur loyer », a-t-elle déclaré.  

« Il est urgent d’agir pour éviter que la récession ne s’autoalimente et ne provoque encore plus de ravages », a ajouté Janet Yellen, 74 ans.  

Si elle est confirmée à ce poste par le Sénat, où sa nomination a été bien reçue, elle deviendra la première femme secrétaire au Trésor américain.  

« Nous faisons face à une crise alimentaire aux États-Unis en ce moment », a renchéri Kamala Harris, future vice-présidente des États-Unis.

Joe Biden, 78 ans, a également présenté les autres membres clés de sa future équipe, composée de minorités et de femmes, dont plusieurs pionniers nommés à leurs postes.  

D’origine nigériane, Wally Adeyemo sera ainsi le premier secrétaire adjoint au Trésor afro-américain, s’il est confirmé par le Sénat. Neera Tanden sera la première femme d’origine indienne à occuper le poste de directrice du Bureau de la gestion et du budget à la Maison-Blanche (OMB).  

Joe Biden a choisi Cecilia Rouse, une autre femme, pour prendre la tête du Conseil des conseillers économiques du président. Là encore, une nomination inédite : elle serait la première Afro-Américaine et seulement la quatrième femme à diriger ce Conseil.  

Avec eux sur scène se trouvait Jared Bernstein, un proche de longue date puisque celui-ci avait été l’économiste en chef de Joe Biden au cours des premières années de l’administration de l’ex-président Barack Obama. Il sera membre du Conseil des conseillers économiques.