(Toronto) L’offre de logements à louer a plus que doublé au troisième trimestre à Toronto, les investisseurs ayant retiré leurs copropriétés des plateformes comme Airbnb pour les afficher sur le marché traditionnel de la location, a indiqué vendredi la chambre immobilière de la métropole.

La Presse Canadienne

Le nombre de copropriétés torontoises à louer a ainsi bondi de 114 % cet été, a précisé la chambre immobilière, ce qui a eu pour effet de faire baisser les prix des loyers pour les unités de toutes tailles.

La croissance du nombre de condos sur le marché a conduit à un plus grand choix et un meilleur pouvoir de négociation pour les locataires, a souligné la présidente de la chambre, Lisa Patel.

Bien que le nombre de condos loués ait augmenté de 30 % d’une année à l’autre, les 14 036 nouveaux baux signés n’ont pas réussi à combler la vague de 34 971 nouvelles annonces de logements à louer.

Les loyers mensuels des unités d’une chambre, la taille la plus populaire sur le marché, ont diminué de plus de 11 % pour s’établir en moyenne à 2012 $ à Toronto au cours du trimestre, alors qu’ils avaient été de 2262 $ pendant l’été 2019.

Selon la chambre immobilière, les loyers des studios et des copropriétés de deux ou trois chambres ont également baissé au cours du trimestre.