(Washington) Les créations d’emplois dans le secteur privé aux États-Unis ont bondi en septembre, par rapport à août, et sont bien supérieures aux attentes des analystes, selon l’enquête de la firme de services aux entreprises ADP publiée mercredi.

Agence France-Presse

Les entreprises du secteur privé ont créé 749 000 emplois en septembre, après 428 000 en août, surpassant les attentes des analystes qui tablaient sur 600 000.

« Le marché du travail continue à se redresser doucement », souligne Ahu Yildirmaz, co-directeur de l’ADP Research Institute, cité dans un communiqué.

« En septembre, les entreprises de toutes tailles et de la majorité des secteurs ont créé des emplois, notamment dans le commerce, les transports et les services publics. La croissance est toutefois plus lente pour les entreprises plus petites », a-t-il ajouté.

Comme en août, ce sont les plus grandes entreprises, celles qui comptent plus de 500 employés, qui ont créé le plus d’emplois en septembre, 297 000.

Les entreprises de taille intermédiaire tirent toutefois leur épingle du jeu, avec 259 000 emplois créés.  

Les entreprises de moins de 50 salariés en ont créé 192 000, soit près de quatre fois plus que le mois dernier.

Le rythme des créations d’emplois avait fortement ralenti cet été, par rapport aux 3,3 millions d’emplois créés en mai et 4,4 millions en juin.

Le taux de chômage du mois de septembre aux États-Unis, ainsi que l’ensemble des créations d’emplois du mois de septembre, secteurs privé et public confondus, seront publiés vendredi.

En août, le taux de chômage avait encore reculé, à 8,4 %.