(Washington) Les petites et moyennes entreprises « les plus touchées » par la crise de la COVID-19 devraient bénéficier d’un deuxième prêt fédéral, a déclaré vendredi le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, qui s’efforce de maintenir les emplois.

Agence France-Presse

« Il devrait y avoir un deuxième chèque pour les entreprises les plus touchées », a-t-il déclaré lors d’une audition devant des élus de la Chambre des Représentants.

Il a précisé que des secteurs tels que celui du voyage et de la restauration seront prioritaires.

L’administration Trump et les élus du Congrès pourraient discuter de nouveau, pour mettre sur pieds un troisième plan de prêts aux PME, afin qu’elles puissent conserver leurs salariés pendant la crise.

« Je suggère que, comme nous avons un programme qui fonctionne, nous essayions de le poursuivre autant que possible », avec « un critère reposant sur la baisse des revenus » depuis le début de la crise et la taille de l’entreprise, a-t-il précisé.  

L’administration souhaite que soient utilisés les quelque 130 milliards de dollars restants du programme actuel, complétés avec des fonds additionnels, « cela sera discuté » avec les élus du Congrès.

Un peu plus de 650 milliards de dollars de prêts aux PME ont été débloqués depuis fin mars, en deux phases, et environ 132 milliards sont encore disponibles.

Ces prêts se transforment en subvention si la somme allouée a été utilisée pour payer les salaires au lieu de licencier.

« Selon la chambre de commerce des États-Unis, 79 % des petites entreprises sont ouvertes au moins en partie, et la moitié de celles qui sont fermées vont rouvrir bientôt », a détaillé M. Mnuchin.

Ces prêts ont permis à 10 millions de personnes de garder leur emploi, selon lui.

Steven Mnuchin est également revenu sur le fait que des entreprises cotées en Bourse aient pu bénéficier de fonds.

« Environ 30 milliards de dollars ont été remboursés », a-t-il assuré, ajoutant que, pour que le prêt soit annulé, les bénéficiaires « devront fournir beaucoup plus de données et ces données seront publiées ».

Depuis la mise en œuvre de cette mesure, près de 5 millions de prêts ont été octroyés, pour un montant total de 518 milliards de dollars, a détaillé Jovita Carranza, administratrice de l’agence fédérale responsable des PME.

Soit un volume de prêts supérieur à l’ensemble des fonds distribués en 67 ans d’existence de cette agence fédérale, a-t-elle souligné.