(Washington) Les mises en chantier de logements aux États-Unis ont bondi de 17,3 % en juin par rapport à mai, un peu plus qu’attendu par les analystes, selon les données du département du Commerce publiées vendredi.

Agence France-Presse

Ce sont ainsi 1,186 million de chantiers de constructions neuves qui ont démarré le mois passé dans le pays. Cela reste toutefois inférieur de 4 % au niveau de juin 2019.

Dans le détail, 831 000 maisons individuelles ont commencé à être construites, et 350 000 immeubles.

Les mises en chantier étaient reparties à la hausse en mai, après un plongeon de 30 % en avril et de plus de 20 % en mars en raison de la pandémie de COVID-19.

Les permis de construire, indicateur avancé du marché immobilier, s’inscrivent également en hausse mais plus modérée, de 2,1 %, et 1,2 million de permis ont été délivrés. Cela représente une baisse de 2,5 % par rapport à juin 2019.

L’année 2020 avait démarré sur les chapeaux de roue pour ce secteur grâce à une météo inhabituellement clémente aux États-Unis et des taux d’intérêt encore très bas.