L’ex-gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, publiera un nouveau livre exposant sa vision d’une économie post-pandémique plus équitable.

La Presse canadienne

Le premier livre du banquier de renommée internationale Value(s) : Building a Better World For All (Valeur(s) : Construire un monde meilleur pour tous, en traduction libre) devrait sortir en magasin au printemps prochain.

La collection Signal de l’éditeur Penguin Random House Canada a acquis les droits canadiens sur le livre, qui sera publié simultanément aux États-Unis et au Royaume-Uni.

L’éditeur canadien affirme que le livre s’appuie sur les 12 années d’expérience de M. Carney en tant que gouverneur de banque centrale du G7 pour examiner les bouleversements économiques de la dernière décennie comme le reflet d’une « crise commune des valeurs ».

« Au cours des dernières décennies, de nombreux pays sont passés, subtilement, mais sans relâche, des économies de marché à des sociétés de marché, où le prix de tout devient la valeur de tout », a expliqué M. Carney dans un communiqué.

« Mais lorsque bousculés par la crise (de la COVID-19), nous avons priorisé la santé des plus vulnérables et nous sommes soutenus mutuellement, agissant en tant que communauté interdépendante et non en tant qu’individus indépendants. »

« Maintenant, nous avons la possibilité de voir nos valeurs façonner notre potentiel, créer une économie dynamique qui fonctionne pour tous, de façon durable dans le temps. »

M. Carney a démissionné de son poste de gouverneur de la Banque d’Angleterre cette année, après avoir travaillé pour diriger l’économie britannique tout au long des préparatifs du pays pour quitter l’Union européenne.

Il a pris la direction de la Banque du Canada en 2008, au milieu des premiers signes de la crise financière. Au cours de son mandat de cinq ans, il a été largement reconnu pour avoir aidé le Canada à surmonter la récession.

En 2011, il a également été nommé pour superviser les réformes financières mondiales à la tête du Conseil de stabilité financière.

Après des années de plaidoyer pour une économie plus verte, M. Carney a récemment été nommé envoyé spécial des Nations Unies pour le financement de l’action climatique.

M. Carney, originaire des Territoires du Nord-Ouest, détient un diplôme de premier cycle en économie de l’Université Harvard et une maîtrise et un doctorat en économie de l’Université d’Oxford.

Il a passé plus d’une décennie avec Goldman Sachs à Londres, Tokyo, New York et Toronto avant de se joindre à la Banque du Canada en 2003, en tant que sous-gouverneur.