(Washington) Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, ne prévoit pas de récession de l’économie américaine liée aux conséquences sur l’activité de la pandémie de la COVID-19, prévoyant simplement un « ralentissement », a-t-il dit dimanche.

Agence France-Presse

« Je ne pense pas » que les États-Unis sont déjà entrés en récession, a dit Steven Mnuchin, interrogé sur la chaîne ABC.

« Nous aurons clairement un ralentissement », a-t-il concédé, prévoyant toutefois que, « plus tard dans l’année, évidemment l’activité économique va reprendre ».

Le conseiller commercial de Donald Trump, Peter Navarro, a quant à lui estimé « que les décisions que nous prendrons la semaine prochaine ou la suivante détermineront si nous devrons faire face à un ralentissement significatif ou non », dimanche sur la chaîne Fox Business.  

Beaucoup d’experts s’accordent à dire que les conséquences de la pandémie du nouveau coronavirus devraient plonger les États-Unis dans la récession.

Pour Steven Mnuchin, « la vraie question est de savoir quels outils économiques nous allons utiliser pour nous assurer de passer au travers. Parce que c’est une situation unique. Nous avons une situation où les voyages ont été interrompus ».

PHOTO ALEX BRANDON, ASSOCIATED PRESS

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin

Il a encore indiqué être en discussion avec la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, « au sujet des compagnies aériennes, ce qui est essentiel pour nous, les hôtels, les navires de croisière, plus de prêts aux petites entreprises, plus de liquidités, un certain type de stimulus ».

La Chambre des représentants américaine avait approuvé samedi à l’aube, à une large majorité, un train de mesures visant à atténuer l’impact du coronavirus sur l’économie du pays, après plusieurs jours d’âpres discussions entre l’administration Trump et l’opposition démocrate.

Steven Mnuchin a également dit être en discussion avec la Fed, qui tiendra mardi et mercredi son habituel comité monétaire.

« Ils ont certains outils. Nous avons certains outils. Certains outils ont été retirés que je vais redemander au Congrès. Et, encore une fois, nous sommes pleinement coordonnés », a-t-il assuré, sans autre précision, alors que Donald Trump a de nouveau vivement critiqué la Fed samedi.

Steven Mnuchin a également dit ne pas savoir quand le site internet développé par Google pour permettre à chaque Américain de déterminer si un test de nouveau coronavirus est nécessaire selon ses symptômes, et trouver l’endroit le plus proche pour le réaliser, sera disponible.