(Montréal) Quelques jours après le début des fortes chutes des cours mondiaux du pétrole, lundi dernier, les prix de l’essence à la pompe sont en baisse significative au Québec et dans les provinces des Maritimes.

La Presse canadienne

Le site www.essencemontreal.com rapportait jeudi matin que le prix moyen du litre d’essence ordinaire au Québec était de 1,03 $ au Québec, plusieurs cents de moins qu’en début de semaine.

Dans la région de Montréal, les prix de l’essence ordinaire oscillaient entre 1 $ et 1,07 $ le litre ; ils étaient légèrement supérieurs à Québec.

Pour sa part, le site www.gasbuddy.com a observé des prix moyens de 0,95 $ en Ontario, de 0,965 $ en Nouvelle-Écosse, de 1,02 $ au Nouveau-Brunswick et de 1,03 $ à l’Île-du-Prince-Édouard. En Alberta, le litre d’ordinaire était proposé à 0,90 $.

Lundi, l’Arabie saoudite a pris la décision de provoquer une forte baisse des prix du baril à la livraison. Dans la foulée, à la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole a cédé 10,77 $ US, ou 26 %, à 30,49 $ US le baril, après avoir reculé de 10 % le vendredi précédent. Le cours du pétrole s’est quelque peu relevé par la suite.

Jeudi matin, de nouveaux reculs des prix du baril de pétrole brut ont été remarqués ; le prix était en baisse de 1,64 $ US à la Bourse des matières premières de New York, à 31,35 $ US, et inférieur de 1,76 $ US à 34,03 $ US pour le Brent de la Mer du Nord, la référence européenne.

Entre-temps, la chute de la valeur du dollar canadien s’est poursuivie ; mercredi il s’est négocié au cours moyen de 72,75 cents US, en baisse par rapport à son cours moyen de 72,83 cents US de la veille.