(Washington) La Réserve fédérale américaine (Fed) va de nouveau augmenter les montants qu’elle injecte dans le marché monétaire, pour les porter à au moins 175 milliards de dollars quotidiens, face à l’épidémie de nouveau coronavirus, a-t-elle annoncé mercredi dans un communiqué.

Agence France-Presse

La Fed va ainsi faire passer de 150 à 175 milliards de dollars le montant quotidien des liquidités qu’elle offre, à partir de jeudi et jusqu’au 13 avril.

Cette nouvelle hausse fait suite à celle annoncée le 9 mars, lors de laquelle les montants injectés quotidiennement étaient passés d’au moins 100 milliards à au moins 150 milliards de dollars.

Sur cette période, le montant pour les opérations à deux semaines reste celui qui avait alors été annoncé, d’au moins 45 milliards de dollars, deux fois par semaine.

Par ailleurs, trois opérations à un mois, d’au moins 50 milliards de dollars pour chacune, seront proposées. La première interviendra jeudi.

Comme elle l’avait fait le 9 mars, la Fed de New York, qui supervise ces opérations, a expliqué que ces hausses « devraient aider au bon fonctionnement des marchés de financement alors que les acteurs du marché mettent en œuvre des plans afin de permettre aux entreprises de résister au coronavirus ».

« Ces opérations visent à garantir que l’offre de réserves reste suffisante et à atténuer le risque de pressions sur le marché monétaire qui pourraient nuire à la mise en œuvre de la politique » monétaire, détaille l’institution.

Les opérations de repos sont des transactions à très court terme qui permettent aux banques et entreprises de se refinancer et à la Fed d’avoir un autre outil de contrôle des taux.  

Elles portent sur le rachat de titres de dette (bons du Trésor, obligations adossées à des crédits hypothécaires) à un prix fixé d’avance.